Les Remparts et la Falaise de Talmont sur Gironde

 

Le Projet : 

Renforcement sur la partie basse par un alignement de pierres naturelles calcaires pour renforcer la paroi sur 40 mètres linaires, reconstruction de la partie remparts sur 1,50 mètre de haut sur la ceinture et donc réouverture de la promenade.

Je suis maire de Talmont sur Gironde et président d'honneur de l'association culture et patrimoine des deux presqu'îles de Talmont, attaché au patrimoine que nos aïeuls nous ont légué. Garant de la préservation de ma commune, je m'efforce chaque jour de la protéger et de réparer les aléas climatiques qui abîment sans cesse et chaque jour. Pour la protection de mon village, je souhaite par votre contribution apporter une réponse rapide à la consolidation de notre édifice.Les remparts constituent le seul barrage à la montée des eaux et sont en permanence détériorés.   

Présentation du Projet:

 Comme on peut l'observer sur la maquette exposée à Talmont, la ville close de la commune avait en 1284 une ceinture de remparts qui la protégeait des envahisseurs.En 1652, les espagnols détruisirent une grande partie de la protection. Aujourd'hui, les changements climatiques, vents violents, tempêtes à répétition, forts coefficients...menacent les vestiges sur plus de 170 mètres, malgré une réfection importante de l'ouvrage en 2000 sur la promenade des remparts menant au port. 

L'ensemble des remparts n'a pas tenu. Les conséquences sont d'abord économiques, la sécurité nous imposant d'élargir le périmètre d'interdiction d'accès. Notre commune, qui attire chaque année 500000 visiteurs, Plus beau village de France, petite cité de caractère, village de pierres et d'eau, village fleuri, site classé pour l'église et le cimetière et village terre saine pour notre environnement. notre village victime de l'érosion, due aux infiltrations, au vent, aux forts coefficients...A ce rythme, nous pourrions être obligés de fermer la promenade très prisée par les touristes qui prennent environ 3 heures pour visiter notre village, ce qui provoquerait une perte économique et patrimoniale importante.      

À quoi servira la collecte ?

Pour ce faire, des travaux d'une telle ampleur se chiffrent à plus de 1 500 000 euros. Notre démarche : partir sur un financement sur 5 ans pour un montant de 300 000 euros par an. Le plan de financement est établi avec les acteurs locaux de la façon suivante : le département la région et l'intercommunalité participent à hauteur de 60% du projet, la commune quand à elle 20%, il nous manque 60 000 euros par an pour compléter l'état de financement, un complément indispensable pour démarrer les travaux.

Si la collecte est dépassée...

Les travaux concernent 170 mètres linaires, le chantier étant très important il demande de nombreux capitaux. Votre engagement permettrait dans un premier temps d'élaborer un plan de sauvegarde sur environ 40 mètres linéaires, l'excédent sera dans la prolongation des travaux futurs et restant à réaliser.