Erosion à Talmont (17) : le maire veut démarrer les travaux rapidement

18/01/2018

Stéphane Loth, sans attendre la confirmation d'une aide du Conseil régional, a planifié les travaux de confortement de la falaise sur cinq ans.

Il y a urgence et le maire de Talmont-sur-Gironde ne veut plus attendre. Alors que le village, classé parmi l'un des plus beaux de France, est menacé par l'érosion de la falaise sur laquelle il se trouve, l'élu va lancer les travaux de consolidation cette année. Il attend le retour de trois devis d'entreprises spécialisées.

"Je souhaite que le plan de financement s'établisse sur 35 mètres linéaires de falaise par an étalé sur cinq années pour un montant de 300 000 euros par an. Ce qui représentera au final une enveloppe d'1,5 million d'euros" Stéphane Loth

Si le Conseil départemental et la Communauté d'agglomération ont accepté une participation financière "à hauteur de 20%" rappelle le maire de Talmont, on ne connait pas encore bien les intentions de la Région.

D'abord réticente, l'élu indique que le président Alain Rousset est revenu sur sa décision. "Le montant de leur participation n'est pas connu à ce jour, mais je suis persuadé que l'attention du président de Région ne pourra être que satisfaisante pour nous".