La commune sous surveillance

21/04/2018

Depuis le 1er avril, la saison estivale est lancée et les visiteurs reviennent en masse, comme chaque année, arpenter les rues du village, perturbant quelque peu la tranquillité publique des habitants habitués à plus de calme en saison creuse. Pour éviter les abus de quelques estivants oubliant parfois certaines règles de sécurité, la municipalité recrute chaque année deux ASVP (agents de surveillance de la voie publique), chargés de faire respecter au mieux les arrêtés de police du maire en matière de stationnement et de circulation.

Deux nouveaux ASVP

Cette année, les Talmonais et les visiteurs vont devoir se familiariser avec deux nouveaux ASVP en la personne de Thierry Sarrazin et Nicole Faustin-Leybach, qui ont pris leur service le 1er avril et qui seront là jusqu'au 30 septembre prochain.

Jeune retraité de la gendarmerie nationale, Thierry Sarrazin n'est pas un inconnu pour les Talmonais. En effet, pour avoir passé vingt-cinq ans de sa carrière de gendarme à Cozes, il a eu, à maintes reprises, l'occasion de venir patrouiller à Talmont-sur-Gironde dans le cadre de ses missions. Sa courtoisie, sa gentillesse et son sens du devoir lui ont permis, tout au long de sa carrière, de se faire respecter de tous. Nul doute qu'il en sera de même dans ses nouvelles missions à Talmont.

Concernant sa collègue Nicole Faustin-Leybach, elle est originaire de Châtellerault (86) certes, mais connaît bien Talmont-sur-Gironde où elle y a déjà effectué des saisons et Talmont est un village qu'elle affectionne tout particulièrement. Lorsqu'elle a vu sur le site de la commune que celle-ci recherchait un ASVP, elle n'a pas hésité un seul instant à déposer sa candidature.

Les missions de ces deux nouveaux agents seront, avant tout, la gestion des parkings et l'accueil et le renseignement auprès des nombreux visiteurs qui viennent en nombre à Talmont-sur-Gironde pendant la saison. La surveillance du stationnement anarchique fera également partie de leurs missions tout comme la surveillance de la voie publique dans le centre-bourg en veillant à ce que les cyclistes descendent bien de leur machine pour circuler dans le village.